Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon

Terreur à Port Libre

D 20 juin 2004     H 15:25     A nunch     C 0 messages


La dernière fois les héros ont découvert un temple secret dédié à Yig (une facette du dieu Sseth) caché dans le sous-sol de Port Libre. Milos, un homme-serpent, dirigeait ce temple et se faisait aussi passer pour le second du grand prêtre de Dénéïr. Il comptait sacrifier le scribe Lucius à Yig, mais a échoué...

  • Quelques jours plus tard, les personnages cherchent un moyen de ramener Evanor, le prêtre de Grumbar, au Turmish.
  • Alors qu’ils discutent aux portes à l’extérieur de Port Libre, ils voient arriver un homme ensanglanté et aux vêtements déchirés.
  • L’homme est Merinor, un guerrier au service d’un marchand qui souhaitait découvrir un temple abandonné dans la forêt de l’île. Mais l’expédition est tombée dans une ambuscade d’hommes-serpent et tout le monde a été massacré sauf le marchand qui a été enlevé et Merinor qui a pu s’échapper.
  • Arkanion le paladin et les autres décident de monter une expédition de secours.
  • L’après-midi du jour de départ, ils doivent franchir une rivière dont le gué est gardé par un ogre qui pleure.
  • L’ogre, qui s’appelle Bob, ne laissera passer que les personnes qui lui rameneront un daim. Les personnages sont moyen chaud pour partir chasser. Ils tentent de discuter mais l’ogre est malin et ne se laisse pas faire.
  • Gaeric l’halfelin propose de tuer l’ogre. Malheureusement ce dernier entend et se jette sur le roublard, le sèchant sur le coup !
  • Le combat s’engage. Un ogre ça fait mal et le guerrier Merinor sera aussi gravement blessé.
  • L’ogre finit par se rendre et dit que les personnages peuvent passer. Le prêtre demande pourquoi il pleurait et l’ogre dit que sa compagne a été enlevée par les hommes-serpent. Le paladin se propose de la libérer. L’ogre est bien content.
  • Le paladin et le prêtre décident de ne pas soigner le halfelin complètement pour avoir la paix cinq minutes.
  • Le lendemain les aventuriers tombent dans une ambuscade d’hommes-serpents mais ils vainquent. Un homme-serpent réussit à s’enfuir.
  • Plus tard ils arrivent au temple abandonné. Dedans ils trouveront des hommes-serpents, une ogresse prisonnière et une cérémonie dédiée à Yig.
  • Ils arrivent trop tard à la cérémonie. Le prêtre de Yig a déjà fait boire son affreux breuvage au marchand capturé et ce dernier commence à se transformer en homme-serpent dans d’horribles douleurs.
  • Après avoir « nettoyé » le temple, les aventuriers rentrent à Port Libre. Au gué l’ogre donnera des potions en remerciement de leur aide.
  • Décidant de laisser Evanor à Port Libre, les personnages rentrent au Turmish et donnent la réponse de Milton Drac à Farid Mortefeuille.
  • La vie est calme pendant trois semaines. La fête d’herbe-verte se déroule dans la joie et la bonne humeur.
  • Mais le frère Egil va voir Evanor car il a un nouveau souci et il demande au génasi de contacter ses amis.
  • Tout le monde revient à Port Libre. Egil dit que la maison de Lucius a été de nouveau fouillée. Il pense qu’il y a encore des hommes-serpents cachés et déguisés dans la ville, peut-être même à une postion de pouvoir comme l’était Milos.
  • Frère Egil demande aux héros d’enquêter pour le compte du temple de Dénéïr. Comme première piste, il leur propose d’aller fouiller la chambre de Milos, que ce dernier louait sous un faux nom.
  • Tout le monde va à l’auberge. Dans la chambre de Milos, ils découvrent un plan du phare marqué de plusieurs flèche et avec un V dans un cercle.
  • Les personnages se souviennent avoir déjà trouvé des notes sur le phare dans le temple souterrain. Ils décident donc que le phare a quelque chose de louche. Mais quoi ?
  • En rentrant à leur auberge, ils tombent sur un garçon menacé par trois demi-orques. N’écoutant que son courage, le paladin fonce dans le tas.
  • La bataille s’engage. Le garçon va se réfugier dans les jupes de Lunesharess... et lui vole le livre avec le plan du phare !
  • Finissant d’ocir les demi-orques, les héros poursuivent le garçon qui les conduit jusqu’à la maison aux fenêtres murées, là où il y a le temple souterrain de Yig !
  • Mais trois gardes, avec le brassard de la milice et le symbole V, refusent de laisser entrer le paladin pretextant que c’est interdit au public.
  • Le paladin rétorque que le garçon est un voleur. Les garde disent que c’est un des ouvriers qui réhabilitent le temple. Arkanion s’énerve et tire son épée. Malheureusement les gardes sont plus rapides et capturent le paladin !
  • Pendant que Arkanion est mené en prison, les autres décident d’essayer de s’introduire dans le temple discrètement et de surveiller la petite maison.
  • Le roublard se faufile et découvre de nouveaux hommes-serpents dans le temple (dirigés par une femme et le garçon) qui portent une caisse à l’extérieur.
  • Dehors, Merinor et Lothan suivent la caisse jusqu’à une riche maison dans le quartier marchand. La maison est gardée par des hommes avec le même brassard que précédemment.
  • Le héros suspectent que le V est l’initiale de Verlaine, un des membres influents du conseil de Port Libre et bras droit de Drac.
  • Pendant ce temps Gaeric va dans la grotte attenante au temple souterrain et trouve une autre caisse. Dedans il découvre d’étranges briques dissimulées, avec une veine bizarre représentant le symbole de Sseth. Il prend l’une des briques.
  • Le groupe retourne à son auberge se reposer (sauf le paladin qui croupit en prison). Ils découvrent que leurs chambres ont été fouillées mais rien n’a disparu...
  • Le lendemain matin, c’est le procès d’Arkanion. Le juge est le conseillé Verlaine, qui se moque bien de l’existence de Tyr. Le paladin est furax mais accusé. Heureusement, Frère Egil intervient au nom du temple de Dénéïr en sa faveur et le fait libérer.
  • Evanor et Arkanion, voyant que Verlaine leur met des bâtons dans les roues, tentent de rencontrer le Seigneur des Mers Milton Drac pour éclaircir l’affaire.
  • Pendant ce temps les autres vont visiter le phare en fin de construction. Ils ne trouvent pas grand chose, sauf une des briques « spéciales » à un endroit de la maçonnerie. Le phare n’a toujours pas révélé son secret.
  • Le paladin et le prêtre rencontrent enfin Milton Drac. Ce dernier est conciliant et propose aux personnages d’enquêter pour lui de façon anonyme car il ne peut pas s’opposer ouvertement à Verlaine. Il conseille aux personnages d’aller regarder aux archives de la ville voir s’ils ne peuvent pas trouver des preuves contre Verlaine.

Suite des aventures où surviendra un événement tragique - Aujourd’hui il y a le paladin, le prêtre et le roublard seulement.

  • Les personnages vont aux archives (situées dans un entrepot) chercher des infos sur Verlaine, qui n’était qu’un petit homme d’affaire avant d’être propulsé chef du conseil lors de l’accession de Milton Drac au pouvoir. Ils apprennent également que des gens « bizarres » avec le brassard sont venus demander un plan des égouts. Le vieil homme des archives peut fournir une copie du plan.
  • En sortant du bâtiment, Egil vient les trouver en disant que Lucius a été à nouveau enlevé. Il a vu les kidnapeurs fuir par les égoûts.
  • Tout le monde ce précipite dans les égoûts. Des indices clairs mènent le groupe jusqu’à une porte secrète. Les héros la franchissent... et frère Egil les enferme d’un grand rire sadique !
  • Le sol commence à trembler et des rochers tombent sur les personnages qui essaient de rester en vie tant bien que mal. Ils comprennent vite qu’ils sont piégés dans une meule à concasser du calcaire !
  • Le prêtre de Grumbar fait s’effondrer une bout de mur grâce à son sort de domaine et il s’en tire avec le halfelin. Le paladin, entraîné par le poids de son armure, glisse jusque dans la meule... et survit ! Mais pas son matériel.
  • Les héros se rééquipent et font le point. Ils vont au temple de Dénéir et découvrent que le « vrai » frère Egil est la personne qui a été enlevée. S’aidant du plan, ils parviennent jusqu’à une nouvelle porte secrète dans les égoûts et dans le quartier Marchand.
  • A ce moment le faux frère Egil surgit de l’ombre en reprenant sa vraie apparence et attaque sournoisement les personnages. Il est neutralisé, non sans difficulté.
  • La porte secrète donne sur un nouveau temple dédié à Sseth ! Il y a un bon combat contre moult hommes-serpents, une femme-serpent (celle rencontrée plutôt par le roublard) et même le « gamin » qui a piqué le livre précédemment. Le roublard manque de mourrir.
  • Finalement Egil est libéré. Les personnages découvrent également un parchemin écrit dans une langue inconnue, mais leurs noms figurent clairement dessus.
  • Un nouveau passage secret monte du temple jusqu’à... la cave de la maison de Verlaine ! Cependant la maison est bien silencieuse...
  • A l’étage, dans une chambre, une scène de massacre. Verlaine et ses gardes ont été assassinés et leurs restes sont répendus dans la pièces. Tout à coup un assassin surgit de la penderie et attaque le paladin. Peu après, un guerrier aguéri le rejoint pour lui prêter main forte !
  • Le combat fait rage, l’assassin place sournoise sur sournois. Le prêtre manquent de mourrir mais finalement les adversaires sont vainc, mais à quel prix !
  • Sur le corps de l’assassin, un nouveau message en langue des hommes-serpents. Soudainement le halfelin se rappelle ce qu’à dit Egil... que les hommes-serpents ont prévu d’attaquer le temple de Dénéir ce soir !
  • Les héros retournent au temple du dieu du savoir. Il arrivent à temps pour voir débuter le combat. Des hommes-serpents déguisés en prêtres surgisssent de partout. Une femme, leur chef, fait de même plus tard et résiste plus longtemps que les autres.
  • Même Egil et Thuron, le grand prêtre de Dénéir, doivent se battre. Le femme-serpent est une vraie vipère et assassine le paladin avec son fauchon. Peu après elle est abattue par le prêtre et le roublard fous de colère (oui... même le roublard) !
  • Les pertes sont lourdes. Un héros est mort et tout le monde est triste. Cependant curieusement Thuron entraîne les gens au mortuaire.
  • Là ils découvrent un cadavre... celui de Thuron ! Le faux Thuron est en fait K’Stallo, aussi un homme-serpent, mais un gentil. Du moins tente-t-il d’en convaincre les personnages et surtout Egil qui reste interdit.
  • K’Stallo explique que le culte du dieu serpent est divisé en deux factions, chacune représentant une facette du dieu. Les hommes-serpent de Port Libre adorent Sseth, la facette maléfique ; et K’Stallo adore Yig, la facette bonne. Cependant le culte « bon » a pratiquement disparu de Faerûn lors de la chute de Valossa il y a des milliers d’années, et K’Stallo, l’un des rares et derniers prêtres de Yig, tente tant bien que mal de refaire vivre ce culte.
  • De plus K’Stallo explique qu’il n’a pas assassiné Thuron, mais qu’il l’a découvert mort de vieillesse à son bureau et c’est là qu’il a décidé d’usurper son identité même si ce ne fût pas le meilleur des choix.
  • Finalement les personnages sont convaincus. K’Stallo leur traduit les messages trouvés et dit que c’est un complot : les messages font croire que le temple de Dénéir n’est qu’une supercherie des hommes-serpents et que Verlaine aurait engagé les héros pour se débarrasser d’eux. Cependant, ceux-ci se seraient sentis trahis par les deux factions et massacrent à la fois Verlaine et les prêtres du temple, passant pour d’ignobles criminels !
  • Heureusement le complot est déjoué. Cependant l’un des messages serait un discours de Milton Drac. Ce qui implique que le Seigneur des Mers est mêlé au complot et aux hommes-serpents !
  • Le lendemain Milton retourne la situation à son avantage et déclare publiquement que Verlaine était le vrai comploteur. Les aventuriers eux sont présentés comme des héros.
  • Les personnages, Egil et K’Stallo doivent maintenant trouver une solution pour déjouer le véritables complot, qui implique Milton Drac, le phare et toujours les hommes-serpents. Mais ils ne savent toujours pas exactement le veritable but de toute l’affaire...
  • La suite prochainement, dans le dernier volet des aventures à Port Libre !

Dans la même rubrique

31 mai 2004 – Mort à Port Libre

31 mai 2004 – Le Turmish

31 mai 2004 – La forteresse des Nurcan

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?