Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Jeux de plateau » Ludagora

Ludagora

D 17 juin 2003     H 13:39     A Zuff     C 0 messages


Ludagora est un site de jeu on-line français, soit l’équivalent de Boardgame Geek pour les Anglais.

Il y a actuellement 5 jeux disponible, soit 2 jeux de casse-tête (Crazy Circus et Set) et 3 jeux on-line (Medina, Le lièvre et la tortue, Durch die Wuste).

Crazy Circus et Set fonctionnent sur le même principe que Rasender Robot où tous les joueurs jouent contre les autres en simultané. Ce type de jeu ressemble plus au casse-tête qu’au jeu de société, mais avec ce principe, ce type de jeu s’adapte facilement au net.

Set

Pour Set, il faut trouver 10 Sets le plus vite possible. Un set correspond à une figure de 3 cartes qui faut retrouver sur les 12 cartes retournées. Mais les cartes de Set sont spéciales : elles représentent des figures qui sont soit des rectangles, des ovales ou des ondulés en nombre de 1, 2, ou 3, soit pleines, soit vides ou soit grisées, et de 3 couleurs différentes. Donc un Set est composé de trois cartes qui doivent être soit identiques soit différents dans chacune des différentes catégories des cartes : forme, nombre, couleur, remplissage.

Ex : 1 rectangle rouge plein, 1 ovale rouge vide, 1 ondulé rouge grisé est un Set car nombre identique, formes différentes, couleur identique et remplissage différent.

Sur ce principe simple, certains Sets sont loin d’être évidente au premier coup d’œil et nos méninges fonctionnent à 200% ! En plus, ce jeu vous apprend l’humilité lorsque vous êtes sur Ludagora, car vous êtes régulièrement battu par un jeune adolescente : Agathe.
Pour notre décharge, Agathe est la fille de Monsieur Haffner, et donc comme Obélix, elle est tombée dans la marmite très jeune.

J’ai pu jouer à Set en live avec Agathe et c’est encore plus impressionnant !

Crazy Circus

A Crazy Circus, vous êtes un dresseur qui doit réaliser des figures à vos trois animaux : Lion, ours et éléphant qui sont sur deux plots. Dans la version on-line, vous avez 4 ordres pour faire bouger vos animaux :

  • LO : l’animal au dessus de pile de gauche va en haut de la pile droite.
  • KI : l’animal au dessus de pile de droite va en haut de la pile gauche.
  • NI : l’animal en dessous de la plie de droite passe en haut de la pile.
  • MA : l’animal en dessous de la plie de gauche passe en haut de la pile.

Donc, avec ces quatre ordres, vous devez faire passer vos animaux d’une position à une autre, ce qui vous est indiqué successivement par des cartes.
Ce jeu est sympathique, mais malheureusement devient très vite répétitif sur le net car chaque passage d’une position en une autre se fait en 5 ordres ou moins.

Médina

Premier jeu de ce site, Médina est un jeu de pose assez subtil où chacun pose à son tour deux pièces [1]. Mais la subtilité de ce jeu est que vous possédez des pièces de palais de quatre couleurs différentes qui sont à tout le monde tant qu’un joueur n’a pas décidé de poser son dôme dessus.
Donc, le but de jeu est de marquer un maximum de point en construisant des palais en commun, mais seul celui qui pose son dôme marque les points du palais. En plus de vos 6 pièce de palais de chaque couleur et vos 4 dômes, vous avez aussi quatre bergeries qui permettent d’agrandir vos palais, 6 marchands qui donnent des point au palais contigu à la file de marchands, et des murs qui donne aussi des bonus.

Si on rajoute dessus des primes de différentes valeurs pour les plus grands palais de chaque couleur et pour le dernier joueur qui prend le contrôle des tours, le jeu devient très riche en possibilités.

Le principe de double pose rend le jeu très chaotique au niveau tactique mais il existe des possibilités de stratégies.

Le site Ludagora permet de jouer à la version originale ou à la version française (une erreur de traduction) qui transforme radicalement la façon de jouer où les nerfs sont mis à rude épreuve mais peut être très payant pour les joueurs qui ont de quoi attendre.

Le Lièvre et la Tortue

Le Lièvre et la Tortue fait partie de ces jeux mythiques qui n’ont pas connu le succès qu’ils méritent, car sous ses airs de jeu enfantin se trouve un jeu riche en stratégie où la chance à un rôle mineur.

Le but du jeu est simple, arriver le premier après s’être débarrassé de ses trois laitues. Chaque joueur commence avec un certain nombre de carottes, qui vont servir à payer vos déplacements. Car suivant le nombre de cases parcourues, le coût augmente. Pour une case, vous payer 1 carotte, pour deux cases : 3 carottes (1+2), pour trois cases le coût est de six carottes (1+2+3) et ainsi de suite. Le parcours est constitué de cases qui ont différents effets :

  • Les cases Laitue : elles permettent de transformer vos laitues en carottes suivant votre position (1er : 10 carottes ; 2e : 20 carottes, etc.)
  • Les cases numérotées : si à votre début de tour, vous êtes à la position indiquée par la case, vous gagnez un nombre carottes équivalent à votre position fois dix.
  • Les cases Tortues : Ces cases vous font reculer mais vous permettent de récupérer le nombre de cases reculées fois dix en carottes.
  • Les cases Lièvre : C’est la seule part de hasard du jeu car un événement vous arrive sur ces cases, soit par le biais de cartes dans la variante carte (1re édition) ou part le biais d’une table dépendant de votre position (dernière édition).
  • Les cases Carottes : ces cases permettent de gagner ou de se débarrasser de 10 carottes par tour resté sur ces cases.

Ce jeu prend vraiment sa dimension à 5 ou 6 joueurs.

Durch die Wuste

On retrouve ici le même principe dans la pose et dans le décompte de points que Médina, mais à la différence de Médina où chaque joueur met en commun ses propres pièces dans la construction de palais, ici les chameaux sont en commun et servent à construire ses propres caravanes.
Il existe une première phase de jeu dans la pose des premiers chameaux puis ensuite chaque joueur prends deux chameaux dans le pot commun pour rallonger ses caravanes.

Il faut savoir que vous marquez des points lors de votre première arrivée à un oasis (5 points) ou quand vous passez sur un point d’eau (1 à 3 points) mais aussi lorsque vous réussissez à délimiter un territoire qui vous rapporte le nombre de cases encerclées en nombre de points et la plus grande caravane de chaque couleur vous rapporte aussi des points (10 ou 5).

En plus du principe de Hex, la subtilité vient dans la fin car la partie s’arrête immédiatement lorsque tous les chameaux d’une couleur ont été joués.

Ludagora en bref

Ludagora permet de jouer à votre propre rythme car vous ne jouez pas en connexion directe mais allez sur le site uniquement quand c’est à vous de jouer.
Grâce un système d’envoi de mail avec relance suivant la fréquence de jeu qui va de connexion directe à un coup de jeu par semaine vous pouvez gérer votre implication.
Le site vous permet de créer des parties avec mot de passe pour permettre des parties entre joueurs d’un même cercle comme les membres d’un même club.

En espérant vous voir prochainement sur Ludagora,


[1Principe que l’on retrouve aussi dans Chameaux du même auteur.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?