Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Souvenirs » Figurines » Epic Armageddon » Spécial 23 octobre 2004 » Tournoi Epic » Les spaces marines de François

Les spaces marines de François

D 31 janvier 2005     H 13:03     A François Bruntz     C 0 messages


Tout d’abord j’aimerais souligner l’organisation impeccable de
l’équipe du Crazy Orc qui s’est démenée pour accueillir les
participants dans une salle de bonne dimension avec transport depuis
les gares/aéroport de Lyon et alimentation. Tout s’est passé sans
accroc et je crois que tout le monde est reparti fatigué mais
heureux d’avoir participé.
Un grand, grand merci donc à Sébastien, Jean-François, Nicolas,
Patrice et tous les autres.

Côté joueurs et armées, on ne pouvait pas être déçus ! Les
participants que je connaissais pour la plupart via le web (sympa de
pouvoir mettre un visage sur un nom au passage) se sont tous montrés
très sympas et l’ambiance a été excellente du début à la fin du week-
end. Rien que pour cela, ça valait le détour ! Bravo les gars !
Les armées étaient toutes peintes et c’était un plaisir de les voir
évoluer sur les champs de bataille imaginés et conçus par Sébastien.
Certaines armées étaient superbes et vous le verrez vous-mêmes
lorsque je posterai quelques unes des 150 photos que j’ai pu prendre
pour l’occasion. Rah, les eldars de Sébastien !

Les tables de jeu manquaient un peu de couverts type bois, il faut
bien l’avouer, mais il était difficile de prévoir autant de tables
(à l’origine une quinzaine quand même) avec des éléments plus
complexes que les plate-formes et les bâtiments prévus.

Jouer une partie de 2700 points s’est révélé possible lors de ce
tournoi mais il faut bien avouer que la plupart des parties ont
dérapé. Cela n’a cependant pas empêché de jouer 6 batailles (encore
une fois, on est vraiment pas venus pour rien à ce tournoi !).
Cependant cela a quand même posé un petit problème car beaucoup de
parties ont été remportées par tie-break faute de temps alors que
leur issue aurait pu être différente sans interruption (difficile de
se rattraper au tie-break quand on a commencé la partie en visant
les objectifs par exemple). Ce problème sera certainement réglé
lorsque nous aurons tous plus d’expérience et que nous serons
capables de jouer plus vite. :)

Pour le déploiement caché, ce n’est pas une méthode que j’utilise
habituellement mais force est de constater qu’il permet un
déploiement rapide et donc un gain de temps énorme.

Revenons-en au tournoi.

J’arrive 12e sur 14 avec cinq défaites contre une victoire (je
pense que Nicolas se fera un plaisir de poster le classement
complet). Cela reflète bien mon niveau de jeu et je ne me plains pas
de ma place. Il est vrai que je ne suis pas doté d’un gros sens
stratégique et que je joue trop peu pour prétendre faire de bons
résultats lors d’un tournoi. Par contre, je remercie mes adversaires
d’avoir supporté mes grognements quand la chance m’a abandonné et
surtout de m’avoir permis de prendre beaucoup d’expérience en deux
jours ! :)

première partie

Elle a été jouée contre Henrique et ses orks.
De son propre aveu, Henrique a été obligé de faire sa liste d’armée
à la va-vite et elle est donc loin d’être optimisée. Son armée
tourne autour d’un Grand Gargant (850 points) et d’un grand nombre
de petites bandes. J’évite avec soin le Grand Gargant qui se
contentera tout le long de la bataille d’essayer de bombarder sans
grand succès mes troupes à couvert dans des bâtiments et je
démoralise ses bandes les unes après les autres. Il ne me reste plus
qu’à téléporter mes Terminators et à débarquer mes Space Marines
d’Assaut au troisième tour pour remporter la victoire par deux
missions à zéro. Un grand bravo à Henrique, vainqueur du trophée
Fair-Play, qui a sû garder le sourire tout le long du week-end
malgré des parties difficiles à gérer.

Deuxième partie

et le début de ma longue descente aux enfers
contre Pierre-Olivier/PO et ses très beaux Taus.
Les Taus ont une puissance de feu assez effrayante et un grand
nombre d’unités. Je ne sais pas trop par quel bout les prendre et je
préfère garder mes troupes en réserve le plus longtemps possible.
Problème, cela réduit mes activations et mon adversaire est libre de
faire ce qu’il veut. Son énorme Manta se prend quelques dégats mais
le reste de mes troupes est massacré petit à petit. L’arrivée de mes
marines d’assaut au troisième tour ne sert pas à grand chose car ils
se font fusillés immédiatement.
Je perds logiquement la partie au tie-break (il me semble mais PO me
corrigera).

Troisième partie

contre les Space Marines de Quentin/Machiavel 06.
Typiquement l’armée SM que je ne voulais pas affronter : deux
formations de Terminators, deux formations de Whirlwinds, des
dévastators et des assauts.. J’ai fait un certain nombre d’erreurs,
la chance m’a totalement abandonné et en face Quentin joue très bien.
Quentin téléporte deux formations Terminator derrière mes lignes dès
le premier tour, je gagne l’initiative mais mes devastators
n’arrivent pas à faire grand mal à l’ennemi et je n’arrive pas à
garder l’initiative pour faire manoeuvrer mes Warhounds... A partir
de là, Quentin encercle mes troupes et les réduit en charpies
pendant que je lance une offensive stupide et désastreuse contre ses
whirlwinds efficacement protégées par des land speeders et que je
foire un grand nombre d’activations.
Quentin m’écrase donc facilement par plus de 2 missions à zéro.
J’avoue avoir été très frustré par mon manque de chance, il faut
bien avouer que cela gâche le plaisir et ce malgré un adversaire
très agréable... :(

Le dodo

Fin de la première journée, je me hâte de rentrer à la maison pour
offrir un petit dîner au restaurant à ma femme qui m’a autorisé à
participer à deux week-ends de tournoi d’affilé (le week-end
prochain je serai à Rueil-Malmaison pour un tournoi Warmaster).

Quatrième partie

Le lendemain matin je reviens à la charge le moral remonté à bloc
pour affronter les Orks de Patrick/Le Duc.
Là c’est la catastrophe et certainement la partie la plus frustrante
du week-end. Non seulement je loupe toutes mes activations (plein de
petits 1) mais en plus mes assauts ne marchent vraiment pas et je
vois mes troupes d’assaut se faire massacrer par un petit culte de
la vitesse (je gagne aux pertes mais je plante l’assaut avec un 2
alors que mon adversaire réussit un 6), le même culte arrivera à
massacrer deux unités de terminators (encore des 1 aux sauvegardes)
avant de mourrir. Sur le reste du champ de bataille, les Orks se
balladent pendant que je n’arrive pas à rallier une seule de mes
formations en déroute.
Patrick est un joueur vraiment sympa et son armée est superbe mais
ma malchance fait que la partie reste le plus mauvais souvenir du
week-end.

Cinquième partie

Je commence ma 5e partie contre les Eldars de Jérôme Bianquis.
Ma chance revient à un niveau normal et je peux enfin essayer de
faire quelque chose sans que tout se transforme en désastre à cause
des dés. Je décide d’être assez offensif en m’avançant rapidement
sur le terrain et cette stratégie paye au début : mes whirlwinds
sont envoyés au sacrifice pour tenter supprimer des transports
eldars pleins à craquer, elles échouent mais parviennent à
monopoliser de nombreux tirs. Je tente un assaut aéroporté contre
les scorpions Eldars que je sais être mortels contre mes troupes
blindées mais je ne remporte qu’une maigre victoire sans détruire
les blindés, le thunderhawk est détruit par des tirs et mes troupes
d’assaut seront finalement massacrées par l’avatar et les tirs
ennemis. Les tirs du titans Warlock font très mal (ouch le gabarit
de barrage MA + Tueur de Titan) mais j’arrive quand même à
démoraliser un certain nombre de formations ennemies. Le temps est
cependant dépassé, je perds au tie-break car Jérôme arrive à rallier
la plupart de ses troupes en fuite ! :(
Malgré cette défaite, je suis content de ma partie qui n’a pas été
gaché par des jets de dés minables.

Sixième partie

Dernière partie contre François et sa Garde Impériale.
Bon là il faut bien avouer que j’ai fait n’importe quoi. Je suis
fatigué et j’affronte le futur vainqueur du tournoi alors que je
traine dans le bas du tableau (normal, c’était pour éviter que deux
joueurs se rencontrent deux fois dans le tournoi). Je pars vaincu et
je lance une série d’assauts suicides pour sauver l’honneur : mon
objectif était la compagnie blindée de Leman Russ. Mon premier
assaut est vraiment stupide mais je l’ai fait sur un coup de tête :
je débarque mes unités d’assaut en plein milieu de la ligne ennemie
et les Leman Russ profitent du soutien de toute l’armée
pratiquement, c’est un massacre. Par la suite, j’enverrai mes
Terminators contre la même compagnie avec le soutien de mes deux
warhounds, seul le commissaire de la compagnie m’empêchera de
remplir mon objectif. Je me venge donc sur un shadowsword qui périra
sous les coups de mes warhounds. Sur tout le reste du champ de
bataille, c’est un raz de marée de la Garde qui remporte facilement
la victoire.
Mes excuses à François, la partie n’était pas vraiment intéressante.
Je profitais de mon temps libre pour mitrailler et engranger ainsi
de très belles photos qui seront mises en ligne bientôt !

Conclusion

Ce tournoi m’a permis de souligner les nombreuses failles de ma
liste : les assauts aéroportés par thunderhawk ne sont pas forcément
la meilleure chose quand il y a du AA dans le coin, il faut TOUJOURS
mettre des pions d’impact à l’ennemi avant de le charger, etc. Je
posterai un petit topo sur les améliorations à apporter à ma liste
sur epic_fr pour avoir les conseils des vétérans. :)
Je réfléchis également à une liste d’armée SM essentiellement basée
sur des unités rapides : motos, land speeders et autres assauts...

Enfin, j’aimerais commencer à collectionner sérieusement une
deuxième armée mais j’avoue ne pas encore avoir trouvé laquelle : la
Garde Impériale est trop classique pour moi, les Orks me plaisent
bien et je crois que ce sont eux qui auront ma préférence en
attendant la sortie d’une armée Nécron...

Pour conclure, c’était un beau tournoi (le premier pour moi
d’ailleurs) ! :)

Dans la même rubrique

31 janvier 2005 – Les eldars d’Ulthwé

31 janvier 2005 – L’armée d’Arkneesh le Décadent Seigneur Commandeur des Emperor’s Children

31 janvier 2005 – La garde de François

31 janvier 2005 – La garde Impérial de Frei

31 janvier 2005 – Les eldars de Jérome