Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Souvenirs » Figurines » Epic Armageddon » Spécial 23 octobre 2004 » Tournoi Epic » La garde de François

La garde de François

D 31 janvier 2005     H 13:04     A Francois Desmadryl     C 0 messages


Je profite de ce que ce soit encore frais pour remercier tous les organisateurs du tournoi, qui s’est déroulé impeccablement.

JPEG - 137 ko
François en pleine action

Et les Lyonnais pour leur accueil, et leur disponibilité pour nous motoriser. Ca confirme qu’un tournoi EA est une bonne idée, on va se
pencher sur l’eventualité d’en faire un à la ludo l’année prochaine.
Avant d’arriver à la partie Epic proprement dite, soulignons l’efficacité de l’organisation, la salle spacieuse qui permet de circuler sans
etre les uns sur les autres pour passer voir les parties des autres, et la restauration d’une qualité fort appreciable, mes compliments
au cuistot, c’est pas de la tarte de cuisiner dans de telles quantités.

Ca a été l’occasion de voir de tres belles armées, des listes variées, et surtout de nouvelles tetes qui maniaient ces armées ! ;-)
Ce tournoi permettra de tirer les niveaux par le haut, l’experience de 6 parties contre des adversaires differents et/ou inhabituels etant
toujours instructifs, surtout lorsque l’on n’avait pas beaucoup de parties à son actif au précedent.
Le format etait interessant, et obligeait à faire des choix en terme de compo, question qui se pose beaucoup moins au dela de 3000
points. C’est different, mais pas forcement une mauvaise chose.
Le déploiement caché etait aussi une nouveauté pour moi, j’ai aussi trouvé ca marrant, mais je ne le prendrais pas comme
déploiement habituel, j’aime bien le déploiement classique. En plus, le deploiement caché favorise les armées qui ont beaucoup de
garnisons (dont la mienne, d’ailleurs).
Pour les décors, le resultat visuel etait plus que satisfaisant étant donné le fait qu’il fallait en faire des quantités industrielles. _ En terme
de jeu, c’est dommage d’avoir utilisé deux modéles de tables seulement, je trouve. Il aurait ete possible de varier un peu plus avec les
memes elements de décors. Il est aussi dommage que les tables aient une telle influence sur les parties, le type de décors favorisant
enormement les pop-up et autres armées desirant se planquer, et l’absence de couvert pour l’infanterie etait un peu dommage. Enfin,
ca restait jouable, c’est le principal.

La liste d’armée

Ma liste etait la suivante :

  • Compagnie de Leman Russ avec hydre : 700
  • Compagnie d’infanterie avec armes lourdes et hydre : 400
  • Compagnie d’infanterie avec armes lourdes : 350
  • 2 Shadowswords : 2*200
  • 2 Escadron de Rough Riders : 2*150
  • Batterie de manticores : 250
  • Escadron de Vultures : 300

Je passe à un rapide résumé de mes parties, comme dans tout débriefing classique :

Première partie

contre les eldars d’Ulthwé de Greg : Disons que la partie s’est jouée sur son manque de reussite sur les saves de son
titan fantome (5 points de structure sur une dizaine de tir AT, c’est pas de chance), et sur le fait de ne pas le planquer lorsqu’il a
breaké. Le handicap etait trop gros pour pouvoir revenir.

Seconde partie

contre les eldars de Seb : tres belle armée, c’est toujours agreable dans un jeu de figurines d’avoir du plaisir à regarder
la table. Je pense que la partie s’est jouée sur le placement des objectifs, ceux-ci trop concentrés et trop proche de la ligne mediane
pour les miens m’ont permis de déployer la bagatelle de 45 socles en garnisons, qui ont accaparé l’attention de Seb, me permettant
de breaker tranquillement les petites formations, qui ne parviendront plus à se rallier efficacement. Combiné avec son assaut perdu
d’un point de ses lances de lumieres sur mes LRu, ca a handicapé ses capacités à prendre des objectifs. Mes cavaliers assurent les
objectifs et la victoire, tandis qu’un shadowsword rate son activation à 2+, qui m’aurait donné le troisieme objectif. Une partie
neamoins serrée et vraiment interessante

Troisième partie

contre les taus de PO : Un grand classique pour nous deux, qui s’est passé comme d’habitude... C’est-à-dire la poisse
au dés de PO, qui perd toute chance de victoire avant la fin du premier tour sur une serie d’activation foireuse et de save
calamiteuses. Les memes gags qu’à la ludo... ;-)

Le dodo

Apres une nuit dantesque au formule 1 du coin dans une affreuse odeur de tabac froid, retour un peu dans le gaz pour aborder la
derniere journée :

Quatrième partie

contre les SM de Quentin : Jamais eu un tel premier tour... les terminators m’exterminent deux unités avant que j’ai pu
bouger, je rate quatre activations sur 7 (les LRu, les deux cavaleries qui pouvaient lancer des assauts, et le shadowsword qui aurait
pu m’assurer l’objectif break their spirit), et une erreur de ma part sur une compagnie d’infanterie font que je ne me fait plus guere
d’illusions sur la fin de la partie. Jusqu’au 1 de Quention sur l’init du tour 2, qui combiné à mon 6 me donne l’init... Et me permet de
lancer un bon shame assaut des familles, qui coutera trois unités à Quentin. J’ai honte, mais j’etais vraiment dans la mouise...
Heureusement que les regles changent... A partir de la, la partie change de physionomie, et si je domine en terme d’effectif, la lutte
de mouvement assez tactique pour les objectifs necessitera de jouer un quatrieme tour. La partie ou j’ai du le plus reflechir avec celle
contre Seb. Des le matin, c’est dur.;-)

Cinquième partie

contre le chaos de Jean-Michel : Rien que sur le papier, c’etait mal parti pour ces pauvres Slaneshi... La ou j’ai vraiment
honte, c’est d’avoir utilisé un shame assaut pour anihiler sa grosse formation d’elue, alors que contrairement à la partie contre
Quentin, j’etais loin d’en avoir besoin... Désolé...

Sixième partie

contre les SM de mon homonyme. Fatigué comme moi, il lance des assauts aéroportés pour le moins hazardeux... Le
premier verra l’elimination sans grand resultat des assaut en thunderhawk, tandis que les terminators seront plus efficaces en
exterminant mes LRu jusqu’à l’avant dernier, mon brave comissaire n’ayant pas eu peur du carnage qui se déroulait sous ses yeux...
Mais tous ces assauts en plein milieux de mes lignes restaient un peu suicidaires... ;-)

Conclusion

Voila, ces 6 parties m’auront permis d’avoir une jolie coupe sur mon écran... et m’ont donné envie de me monter une armée de SM en
attendant les eldars, histoire de voir si on peut en tirer quelquechose... Je ne suis qu’assez peu surpris des bons résultats de la garde
et des eldars. Non pas que les listes soient déséquilibrées intrinséquement, mais parce qu’une bonne partie des participants n’avaient
que peu d’experience du jeu, et que les orks ou les SM (sans parler du chaos) pardonnent moins d’approximation que la garde. Je
pense qu’au prochain tournoi, les choses se seront equilibrées, et que le classement sera moins distorsif. D’autant plus que la
peinture avanceant, les joueurs seront moins limités par la disponibilité des figs, et ne seront pas forcés de prendre des titans ou
gargants par forcement interessants à ce format (en tout cas pour les plus gros.)

Voila, en tout cas, merci à tous, j’ai passé un excellent WE, ca valait le déplacement. En esperant vous recroiser bientot, peut-etre
pour un petit tournoi à la ludo...

Dans la même rubrique

31 janvier 2005 – Les eldars d’Ulthwé

31 janvier 2005 – L’armée d’Arkneesh le Décadent Seigneur Commandeur des Emperor’s Children

31 janvier 2005 – La garde Impérial de Frei

31 janvier 2005 – Les eldars de Jérome

31 janvier 2005 – Les spaces marines de François