Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Jeux de rôles » La discipline Bendu

La discipline Bendu

D 17 juillet 2008     H 15:34     A ManuDevil, Webmaster     C 0 messages


agrandir

Il y a les Jedi, et il y a les Sith. Mais la Force et ses utilisateurs ne sont pas sortis du néant. Avant que le code Jedi ne naisse, il y avait... le Bendu.

Avant toute chose, rendons à César... Cette idée de Bendu m’est venue après la lecture du livre Rise of the Empire - Infinite Sourcebook, par Thor A. Thorson et Matt Norton. En gros, l’idée de ce livre, c’est de réécrire l’Histoire : que se serait-il passé si Qui-Gon Jinn avait survécu à la place d’Obi-Wan Kenobi ? Le destin de l’Univers de Star Wars en aurait-il été changé ? Et comment ?
Dans cet ouvrage, les auteurs expliquent une nouvelle classe de personnages, utilisateurs de la Force : les Bendu. Je me suis basé sur leur travail pour écrire cet article. Donc, merci à eux !

Le Bendu

Le Bendu est une discipline du corps et de l’esprit qui, à force d’entrainement, permet l’utilisation de la Force. L’évolution de cette discipline a donné l’Ordre Jedi... et les Bendu ont disparu, depuis des millénaires, maintenant.

Pour les Bendu, la Force ne possède pas de Côté Obscur, ni de Côté Lumineux. Après tout, la Force est une émanation de la Nature, elle est présente dans chaque être vivant, entre chaque être vivant. Et dans la Nature, on peut difficilement parler de Côté Obscur ou Lumineux. La Nature n’est pas si manichéenne : peut-on dire qu’un prédateur est mauvais parce qu’il tue pour chasser ? Peut-on affirmer qu’un charognard flirte avec le Côté Obscur quand il se nourrit de cadavres ?

S’il existe un Côté Obscur ou Lumineux, celui-ci se trouve dans le cœur de chaque individu, pas dans la Force elle-même.

Du coup, les Bendu ne classent pas les pouvoirs de la Force de la même façon que les Jedi et les Sith. Ce ne sont pas les pouvoirs qui peuvent mener au Côté Obscur, c’est l’usage qu’on en fait. Certes, il faut toujours éviter de tomber du Côté Obscur. Mais la discipline Bendu est censé aider ses utilisateurs à bien faire le tri et le bon choix. Un Bendu peut parfaitement utiliser un pouvoir du Côté Obscur s’il le fait pour une cause juste... et s’il analyse bien sa motivation intérieure : a-t-il fait ce choix pour les autres, ou pour aider ses amis ? Un autre pouvoir, moins définitif ou moins dangereux n’aurait-il pas été plus approprié ?

La discipline Bendu n’était pas vaine. Elle fut efficace. De plus, il était spécifié qu’un disciple devenu fou, ayant basculé du Côté Obscur sans aucun espoir de retour, se verrait jugé par ses pairs Bendu... et bien souvent traqué et abattu, si aucune autre possibilité ne se voyait.

L’Ordre Jedi est donc né de la discipline Bendu. Son but a été de faciliter l’enseignement, et de canaliser l’énergie des élèves. Afin d’éviter tout écart, le Code Jedi a été créé afin d’éviter que les sentiments trop forts ne mènent au Côté Obscur : un individu passionné agit souvent impulsivement, est difficile à contrôler. Et les sentiments peuvent se nourrir d’eux-même, ce qui peut être une voie vers le Côté Obscur.

Au fil du temps, le dogme Jedi est devenu plus important que l’idée qui le sous-tendait, et le but d’origine a été perdu de vue.

Le code Bendu

Pour les Jedi, nous avons le code suivant :

Il n’y a pas d’émotion, il y a la paix.
Il n’y a pas d’ignorance, il y a la connaissance.
Il n’y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n’y a pas de chaos, il y a l’harmonie.
Il n’y a pas de mort, il y a la Force.

Ce code provient d’un autre, plus ancien, et plus proche du code Bendu :

L’Émotion, puis la paix.
L’Ignorance, puis la connaissance.
La Passion, puis la sérénité.
Le Chaos, puis l’harmonie.
La Mort, puis la Force.

Pour les Sith, c’est quasiment l’exact contrepied :

La paix est un mensonge.
Il n’y a que la passion.
Par la passion, j’ai la puissance.
Par la puissance, j’ai le pouvoir.
Par le pouvoir, j’ai la victoire.
Par la victoire, mes chaînes se brisent.
La Force me libérera.
Il n’y a pas de paix, il y a la colère.
Il n’y a pas de peur, il y a le pouvoir.
Il n’y a pas de mort, il y a l’immortalité.
Il n’y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.
Je suis le cœur de l’Obscurité.
Je ne connais pas la peur mais je l’instille à mes ennemis.
Je connais le pouvoir du Côté Obscur.
Je suis le feu de la haine.
Tout l’univers se prosterne devant moi.
Je m’engage dans l’Obscurité où j’ai découvert la vraie vie,
Dans la Mort de la Lumière.

Je vous invite à lire les subtilités de ces codes :

Le code Bendu est le suivant :

À définir. Voir discussion sur le forum.

La renaissance

À peu près au moment de la bataille de Géonosis, environ vingt ans avant Yavin 4, un ancien Sith est réapparu. Ce personnage avait dû susrvivre dans une capsule sans hyperpropulsion pendant des millénaires, pendant lesquels sa méditation dans la Force lui a permis de survivre. Il régressa physiquement à l’état d’enfant, et perdi une partie de sa mémoire. Il fut retrouvé par un groupe d’aventuriers, groupe hétéroclite s’il en est, qui décidèrent de le prendre sous leur aile. Étonnamment, la croissance du jeune homme était extrêmement rapide, et il récupérait petit à petit la mémoire.

En moins d’une semaine, il avait récupéré son corps d’adulte, et ses souvenirs.

Mais le temps avait bien passé, et sa très profonde méditation avait radicalement changé son regard sur le monde et sur la Force. Altis Telnek, tel était son nom, se mit à parcourir le monde à la recherche d’ancien savoirs.

Il découvrit des traces sur l’ancienne discipline Bendu, et un allié au sein de l’Ordre Jedi lui permit d’acquérir un holocron caché dans la bibliothèque du temple Jedi, un antique holocron Bendu. Fort de cette documentation, il mit en œuvre sa volonté et ses pouvoirs pour recréer l’Ordre Bendu. Les premières personnes à qui il proposa son idée furent bien entendu les aventuriers qui s’étaient occupés de lui.

La nouvelle discipline Bendu est donc basée sur ce délicat équilibre personnel qui permet d’éviter de sombrer dans la folie du Côté Obscur, et aussi sur le secret. En effet, Altis Telnek veut éviter que l’Ordre Jedi, les Sith, ou tout ordre trop dogmatique et puissant puisse s’approprier ce savoir et le dénaturer. On peut être Bendu, mais il ne faut pas que ça se sache.

Les Bendu peuvent être pris pour des Jedi, des sortes de moine-guerriers. Eux aussi se battent avec un sabre laser. Mais ils ne considèrent pas le sabre laser comme un symbole de leur ordre. Le sabre laser est une arme magnifique, un formidable médiateur de la Force, au combat. C’est une arme qui se mérite, d’ailleurs. Altis Telnek fournit les premiers sabres à ses élèves, s’il les juge suffisamment aptes et méritants. Quand ils atteindront le niveau 7, ils pourront construire le leur.

Au niveau des règles de jeu

Considérez le Bendu comme une classe de Jedi. La base technique est exactement la même. On peut commencer Bendu comme une première classe, ou en se multiclassant. Dans ce cas, il vaut mieux posséder le don Force Sensitive.

Certains talents, notamment ceux des Jedi Sentinelles, correspondent bien au Bendu. Ces talents ne sont nullement obligatoires, mais ils sont utiles quand on cherche à résister plus facilement au Côté Obscur.

  • Clear Mind (p. 40), de la branche Jedi sentinel.
  • Dark Side Sense (p. 40), de la branche Jedi sentinel.
  • Resist the Dark Side (p. 41), de la branche Jedi Sentinel.

Les talents Bendu

Ces talents son spécifiques à la discipline Bendu : seuls les adeptes peuvent l’apprendre. Une fois encore, ils ne sont pas obligatoires.

  • Discipline Bendu

Certains pouvoirs de la Force font automatiquement gagner un point du Côté Obscur, soit quand on les utilise, soit quand on en est victime. Avec cette discipline, le Bendu, s’il est conscient, peut résister à l’attirance du Côté Obscur, en se concentrant. Cela lui prend deux Swift Actions pour le prochain round. Il fait alors un jet de 1d20 + bonus de Wisdom, difficulté 15. Si le jet est réussi, le Bendu ne gagne pas le point du Côté Obscur.

  • Méditation Bendu

Prérequis : discipline Bendu.
Ce talent s’applique aux Bendu qui ont des points du Côté Obscur, et permet de s’en débarrasser petit à petit. Au bout de 8h de méditation non stop et la dépense d’un point de Force, le Bendu peut alors perdre un point du Côté Obscur.
Attention ! On ne perd jamais totalement son attirance pour le Côté Obscur, ce petit grain de folie qui sommeille en chacun de nous, surtout dans l’esprit de ceux qui ont approché cette folie. De fait, il est impossible de perdre totalement ses points. Il reste toujours au minimum un point du Côté Obscur.

Remarque

Il va de soi que nous allons tester si ces nouveaux talents sont viables en terme de jeu. Cet article risque donc de subir certaines modifications au fil du temps. Toutes remarque est bonne à prendre. Discutons-en sur notre forum.