Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Souvenirs » Figurines » Le seigneur des anneaux » La Rancure d’Earnur

La Rancure d’Earnur

D 20 septembre 2004     H 15:19     A David Vallat     C 0 messages


Historique

Presque 4 siècles après la Grande Invasion qui a vu la chute du royaume d’Arnor, le Roi-Sorcier d’Angmar a lancé une terrible offensive sur le dernier royaume des Dunedains du Nord, l’Arthedain. Les Dunedains du royaume du Sud, le Gondor, ont répondu à l’appel à l’aide du Roi Arvedui, mais trop tard. La capitale Fornost est tombée mais le Roi a pu fuir en emmenant les deux Palantiri de Fornost.

Pendant ce temps les forces du Gondor dirigée par Eärnur, fils d’Eärnil et héritier du trône, cheminent vers l’ennemi. Ce dernier confiant dans sa supériorité n’hésite pas à livrer bataille alors qu’il est pris en tenaille entre les forces du Gondor et celles des elfes de Rivendell menées par Glorfindel, le champion d’Elrond.

L’ost du Roi-Sorcier est défait sur les terres vallonnées des berges du lac Nenuial. Le Seigneur des Nazgûls pourra-t-il s’enfuir ?

Epilogue :

Le Roi-Sorcier parviendra à s’enfuir non sans provoquer Eärnur qui fut retenu par Glorfindel craignant un piège.

Eärnur garda rancune au Roi-Sorcier d’Angmar, rancune qui se renforça quand ce dernier pris Minas Ithil en 2002 (qui devint dès lors Minas Morgul). Quand Eärnur reçut la couronne de Gondor en 2043, le nouveau seigneur de Minas Morgul le défia, lui rappelant sa « couardise » lors de leur dernier affrontement. Eärnur répondit au défi et se rendit à Minas Morgul où il fut capturé et mis à mort dans d’atroces souffrances. Ainsi s’éteignait la lignée des Rois de Gondor héritiers d’Isildur. Les Intendants du Gondor allaient attendre plus de 1000 ans le Retour du Roi.

Quant au royaume d’Arthedain il disparut avec Arvedui son Roi. Pourtant la Lignée d’Isildur sera perpétuée par les Rangers du Nord éduqués par les Elfes de Rivendell

La reconstitution

L’histoire officielle a été respectée dans le dernier scénario (la Rancure
d’Earnur). Le Roi Sorcier d’Angmar est parvenu à s’enfuir même si son armée
s’est faite taillée en pièce. Il pourra donc, trente ans plus tard,
conquérir Minas Ithil et tuer le dernier roi du Gondor.

Pourtant les évènements souriaient aux forces du Bien. Les elfes tenaient les ruines du
poste de garde numénoréen au centre du champ de bataille avec à leur tête
Glorfindel. Les force du Gondor étaient parvenu à faire leur jonction avec
les elfes et à attirer les orcs dans un piège. Ces derniers étaient pris en
tenaille entre les elfes sur leur gauche et les forces d’Earnur sur leur
droite.

Au lieu de tenter de s’extraire de la nasse le Roi-Sorcier a
sacrifié ses troupes pour qu’elles fixent l’alliance des hommes et et des
elfes et, protégé par une garde rapprochée d’Uruk-Hai il a réussi à créer
une brèche dans laquelle il s’est engouffré en poussant ce hurlement
d’outre-tombe propre aux Nazgul qui glace le sang de tous, hommes et bêtes.

Dans la même rubrique

20 septembre 2004 – La fuite vers la Lorien

20 septembre 2004 – Affrontement du tombeau de Balin

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?