Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Souvenirs » Jeux de Rôle » Donjons & Dragons » Journal de l’expédition » Journal de l’expédition - 48e jour - Accomplissement

Journal de l’expédition - 48e jour - Accomplissement

D 13 juin 2012     H 19:29     A Maniack Crudelis     C 0 messages


Jour 48

Cela fait 3 jours que je suis ici. Dans cette petite chambre baignée de lumière chaude. Mes souvenirs sont vagues, c’est Andariel que je vis en premier, elle m’accompagna à l’étage où m’attendait Herdinis. J’étais si heureuse de le revoir, je n’y croyais plus. Je pensais qu’il était perdu, et moi aussi.
Heureusement, j’ai pu compter sur Falaver Gornelac pour veiller à mon rétablissement. Je n’ai pas plus de souvenirs des 2 derniers jours, les tortures incessantes de Namudor m’ont atteintes au plus profond de moi-même.
Falaver a refusé de m’en dire d’avantage sur mon état.

Comme il aime à le dire, Dame Chance nous a souri, il devrait encore être à Silverton, mais Herdinis, de retour au village, l’aurait libérer de son emprise. Car en réalité à Silverton, tout ne se passait pas si bien que je le croyais, le rapport que m’avait fait Andariel et Bori était un peu naïf. Le village serait sous l’emprise magique de Bodreth, Vil Serpent, Cormagus. Falaver lui-même était sous sa coupe lorsque nos compagnons l’entretenirent.
Selon lui, seul Nicodème, le grand devin d’Alvar, ancien rival de Vil Serpent, serait en mesure de libérer le village.

C’est pourquoi Falaver aurait envoyé nos 3 compagnons au Sud, dans le Marais Reculé, entre les Montagnes du Couchant et les Cornes des Tempêtes. Là bas se trouverais une ancienne tour, recelant un puissant sortilège permettant de traverser les Royaumes en un instant. Il leur aurait confié l’importante mission de se rendre à Alvar pour parler à Nicodème, afin qu’il libère le village et vienne à notre secours.

-

Alors que je m’étais un peu remise de cette difficile expérience, je sortais pour la première fois de ma chambre. Tous mes compagnons étaient là, Liodan, Dagolant, Paldeles et Galenel. Tous réunis dans la grande salle de ce temple, dédié à Tymora, pour m’accueillir. Ce fut un merveilleux moment de joie partagée.

Hélas, j’ai appris par Galenel que si nous avions tous été réunis ici, c’était avant tout en raison de la crainte de Larales Leodetan qu’il nous arrive malheur. Selon lui, Bori, Andariel et Herdinis auraient été contaminés par le Mal, devenant un danger pour nous et toute l’humanité.
Falaver semblait pourtant confiant, il m’a affirmé encore une fois qu’il fallait être patient et serein.
Je ne sais qu’en penser.

Dans l’après midi, nous sommes retournés auprès de Larales. Nous avions une affaire à conclure, tout cela n’aura pas été en vain.
A présent, nous avons les potions de vie et les huiles de fleur d’essence noire. Mais je ne pourrais être satisfaite que lorsque nous aurons ramené ce précieux trésor à Alvar.

Ce soir, Larales n’était pas tranquille. La milice aux lames sanglantes n’a pas été vue aujourd’hui aux alentours du pont, aucune escarmouche n’a eu lieu. Selon lui, tout était trop tranquille, et cela n’augurerait rien de bon.

Larales et sa compagne Bodren ont tout de même accepté que nous passions la nuit dans la maison. Beaucoup ne dormirons pas cette nuit, montant la garde aux points stratégiques de cette partie de la cité.

Gerlin Carlac

<< Précédent - Suivant >>