Crazy Orc, jeu de rôles et de figurines à Lyon
Vous êtes ici : Accueil » Souvenirs » Figurines » Epic Armageddon » Games Day 2006

Games Day 2006

D 9 mai 2006     H 17:17     A François Bruntz     C 0 messages


Remarqué pour son activité Epic Armageddon (dont 2 week-ends à son actif), le club du Crazy Orc a été retenu par Games Workshop France pour animer la table d’initiation à Epic Armageddon lors du Games Day 2006.

La préparation du Games Day 2006

Sébastien Foucha, Marc-Antoine Verdier et François Bruntz (votre serviteur) se sont portés volontaires pour aller convaincre les adeptes de l’univers de Warhammer 40k que les batailles à grande échelle sont tout aussi passionnantes que les escarmouches de leur jeu préféré.

Pour préparer cet événement, nos trois compères ont choisi deux listes d’armées équilibrées l’une par rapport à l’autre et destinées à montrer les principaux mécanismes du jeu. Ainsi, les forces Space Marines et Eldars contenaient-elles des titans de ligne (un titan Reaver pour l’Imperium et un titan Fantôme pour les Eldars), des volants (un Thunderhawk Space Marine), de l’artillerie et, bien entendu, de l’infanterie et des blindés. Le détail de ces deux armées et des photos vous seront proposés dans un article à venir.

C’est Marc-Antoine qui fut chargé de peindre les forces des Space Marines tandis que Sébastien Foucha s’occupait des armées Eldars. Les deux membres du Crazy Orc sont d’excellents peintres et le résultat fut à la hauteur de leur talent comme vous pourrez le constater sur les photos de cet article.

Le plan de bataille et les armées étaient prêts, l’équipe pouvait monter à Paris pour le Games Day !

Une journée au Games Day

Arrivés la veille dans l’après-midi, les trois représentants du Crazy Orc étaient à leur poste au Stade de France dès 8h30 alors que les premiers visiteurs commençaient déjà à patienter devant les grilles d’entrée (malgré une ouverture prévue uniquement à 11h !).

JPEG - 42.6 ko
La fine équipe du Crazy : Sébastien, François et Marc Antoine

On leur remet un joli T-Shirt bleu indiquant leur appartenance (temporaire) au staff encadrant l’événement et on les dirige vers la table d’initiation qui sera leur domaine pour la journée. Il s’agit d’un champ de bataille recouvert de cendre où s’élève un petit astroport impérial. Quelques reliefs permettront à l’infanterie et aux véhicules de se mettre à couvert mais le terrain est clairement plus favorable aux forces Eldars. Cela n’a cependant que peu d’importance puisque l’objectif est de faire découvrir le jeu et ses mécanismes, pas de jouer des batailles forcément équilibrées.

Après un dernier débriefing général rassemblant l’ensemble du personnel GW et une Waaagh ! improvisée, on ouvre les grilles du Stade de France et on lâche les fauves !

Quelques minutes passent et les premiers visiteurs arrivent salués par les animateurs. Il faut bien une heure ou deux pour que l’animation autour des tables s’intensifie, le temps que chacun fasse ses emplettes. Et pendant plusieurs heures l’équipe n’aura pas le temps de souffler...

Les visiteurs passent, s’arrêtent pour admirer les deux superbes armées et posent de multiples questions. On rappelle que les règles d’Epic Armageddon sont téléchargeables gratuitement sur le site de Specialist Games et que leur traduction en français est également disponible sur le site de Games Workshop France, qu’elles sont bien meilleures que celles d’Epic 40k (et pour un ou deux cas vraiment réfractaires et préférant SM/TL qu’il existe un bon p’tit jeu appelé NetEpic), que le prix d’une armée est bien moins élevé que celui d’une armée Warhammer 40k (malgré les prix Specialist Games), que les figurines peuvent également être achetées d’occasion sur E-Bay ou encore que les socles carrés de SM/TL sont parfaitement compatibles avec la nouvelle version du jeu. Certains curieux sont des vétérans d’Epic et tombent parfois des nues en apprenant la ré-édition de leur jeu préféré, d’autres découvrent carrément l’échelle 6mm et se rendent enfin compte de la taille et la puissance des titans.

Des joueurs prennent la tête des armées Eldars et Space Marines pour le contrôle de l’astroport de ce monde désolé. Les combats sont sanglants autour des titans Reaver et Fantôme, les Terminators se téléportent au milieu de l’action, le Grand Prophète et son escorte de Gardiens empruntent un portail pour invoquer l’avatar, l’artillerie Whirlwind décime l’infanterie Eldar, les Guerriers Aspects Scorpions et Faucheurs Noirs se lancent à l’assaut tandis que le Thunderhawk Ultramarine survole le champ de bataille. C’est du pur bonheur et il y a bon espoirt d’avoir convaincu un nombre conséquent de joueurs de rejoindre la communauté Epic Armageddon ! En particulier ceux qui ont une ou plusieurs armées SM/TL qui dorment dans un carton.

Au final, une excellente mais épuisante journée !

Dans la même rubrique

24 avril 2010 – Codex Lugdunum 2009, le week-end Epic du Crazy Orc

10 novembre 2007 – Tournoi Epic 2007, quelques photos

13 février 2006 – Les héros sont toujours là.

2 mars 2005 – La Campagne de Tsaragrad

8 juin 2004 – Rencontre lyonnaise EA du 5 juin